Systèmes Constructifs Bois

Le bois offre aujourd’hui de multiples possibilités techniques de construction. Ses qualités mécanique, esthétique, renouvelable, éventuellement locale, ainsi que son énergie grise faible en font un matériau durable.

L’ossature bois

C’est incontestablement le système de construction en bois le plus utilisé aujourd’hui en Belgique. L’ossature bois constitue le squelette de la maison. L’espace libre entre les montants est utilisé pour y mettre un isolant dans toute l’épaisseur des parois.

Avantages : potentiel d’isolation important, potentiellement passif, pas de pont thermique, possibilité de finitions variées, prix, économe en bois, possibilité de fabrication en atelier, construction sèche…

Le « poteau-poutre »

Le « poteau-poutre » est une variante de l’ossature bois qui travaille avec de plus grosses sections de bois, plus espacées, et des assemblages particuliers.

La construction en bois massif

Souvent caricaturée par l’image du chalet, la construction en bois massif offre aujourd’hui aussi toutes les possibilités architecturales. Les techniques elles-mêmes sont aussi variées.

On parle de montage en madriers empilés ou el panneau de type CLT.

le procédé CLT propose des performances structurelles et thermiques telles que l’on peut concevoir à des architectures audacieuses.

Avantages : bonnes performances thermique, acoustique et statique, rapidité de construction, construction sèche, possibilité d’auto-construction, recouvrement intérieur superflu.

Inconvénients : modifications parfois difficiles à réaliser, nécessité d’engins de levage.

 

Les parpaings en bois massif

Construire avec des blocs en bois simple ou doublé pour permettre de poser un isolant est une variante de la construction en bois massif. Cette technique relativement novatrice offre des possibilités de construire de manière simple avec le matériau bois.

Avantages : simplicité et rapidité de mise en œuvre, construction sèche, potentiel d’isolation, pas de ponts thermiques, parois chaudes, recyclable, confort du bois.

Inconvénient : un tarif élevé si on n’opte pas pour l’autoconstruction.